dimanche 29 août 2021

Moules marinières

 
De retour après un magnifique séjour dans les Maritimes avec ma meson qui roule, j'ai pensé partager une petite recette que j'ai cuisiné sur l'île du Prince-Édouard. Rien de mieux que des produits frais du bord de l'eau.

J'ai plusieurs recettes de moules et pourtant je n'avais jamais cuisiné ces mollusques de cette façon. À refaire assurément 😋






Moules marinières

Ce qu'il vous faut..

1/3 tasse de beurre, ramolli
3 c. à soupe de farine
4 échalotes françaises, hachées
1 tasse de céleri ou de fenouil émincé
1½ tasse de vin blanc
2 lb de moules, parées et lavées

Ce qu'il faut faire..

Dans un petit bol, mélanger3 c. à soupe du beurre avec la farine. 

Réserver le beurre manié.

Dans une grande casserole à feu moyen, attendrir les échalotes dans le reste du beurre 2 minutes, sans les colorer. Ajouter le céleri et poursuivre la cuisson de 2 à 3 minutes. Verser le vin blanc et porter à ébullition.

Aux premiers bouillons, ajouter les moules et couvrir. Les cuire à feu élevé jusqu'à ce qu'elles soient ouvertes, soit environ 5 minutes. Jeter celles qui restent fermées.

Retirer les moules et les déposer dans un plat de service chaud en laissant le bouillon dans la casserole. Ajouter peu à peu le beurre manié au bouillon en fouettant constamment. Rectifier l'assaisonnement. Verser la sauce sur les moules.


* Note du chef Ricardo :

Économiques, les moules ? Oui. Elles sont parmi les fruits de mer les moins coûteux. La preuve, un sac de 1 kg (2 livres) coûte autour de 5 $ et nourrit deux personnes en plat principal. Les moules ont aussi l'immense avantage de cuire rapidement et d'être peu caloriques (à condition de ne pas les accompagner de trop de frites !).

Astuces moules

1. Une façon très pratique de manger les moules consiste à utiliser une moule vide comme pince pour retirer la chair d'une autre moule. Ensuite, avec une plus grande coquille comme cuillère, on déguste le bouillon. Les enfants adorent ça.

2. Apparemment, il est préférable de conserver le « byssus », qui est le faisceau de filaments des moules qui leur permet de s'accrocher aux rochers ou aux piquets. Le byssus donnerait plus de saveur au bouillon. C'est une question de goût.

3. Si les moules sont ouvertes avant la cuisson, donnez un petit coup sec sur la coquille entrouverte. Si la moule se referme, c'est parfait, elle est encore vivante. Si elle ne se referme pas, il faut la jeter, c'est signe qu'elle est morte. Et après la cuisson, il faut aussi jeter toutes les moules qui sont restées fermées.

4. Les moules fraîches se conservent au réfrigérateur jusqu'à trois jours. Idéalement, on les place dans un récipient recouvert d'un linge humide, jamais dans un sac de plastique fermé. Les moules, comme les huîtres, ont besoin de respirer.


** Note du chef Donalda : J'ai utilisé du céleri et n'ayant pas d'échalote française j'ai mis un peu d'oignon rouge. La prochaine fois je vais diminuer le beurre manié à 2 c. à soupe ;)

Source : Ricardo